Pourquoi doit-on passer un examen professionnel pour avoir un permis d'exercice comme infirmière ou infirmière auxiliaire?

3 novembre 2021

Le but est de s’assurer que les candidates possèdent les compétences minimales pour assurer la sécurité du public lors de l’exercice des différentes activités permises par l’Office des professions.

La conception de l’examen pour l’admission des infirmières a changé de forme depuis quelques années. L’examen est maintenant conçu de plusieurs mises en situation et de questions à choix de réponse. Elles doivent donc se positionner sur les choix de réponse proposée.

Avant 2016, une infirmière auxiliaire n’avait pas d’examen professionnel à faire pour obtenir son titre, il lui suffisait de réussir sa formation professionnelle et l’examen de fin de programme.

L’office des professions est l’organisme qui régit l’ensemble des Ordres professionnels. Elle s’assure que les Ordres professionnels comme l’OIIQ et l’OIIAQ délivrent un permis de pratique uniquement à celle qui répond aux critères établis et qu’elle connait les différentes lois en vigueur.

 

Une infirmière peut exercer jusqu’à 17 activités réservées dont 3 activités peuvent être pratiquées uniquement par une infirmière ayant une formation universitaire.

L’infirmière auxiliaire quant à elle peut exercer 9 activités réservées et 3 activités déléguées. Chaque examen sert à déterminer si la candidate (CEPIA) est admissible pour obtenir son permis de pratique.

L’examen d’admission n’est pas conçu pour valider les connaissances apprises durant la formation. Il est conçu pour évaluer le jugement de la candidate face à des situations qu’une jeune infirmière ou infirmière auxiliaire peut rencontrer en début de pratique. Il est certain que les connaissances apprises aident à répondre aux questions. C’est cependant l’analyse de la situation clinique présentée qui déterminera LA bonne réponse à l’examen.

 

La sécurité des patients et la connaissance des activités respectives sont au cœur du concept de l’examen d’admission. Une infirmière ou infirmière auxiliaire doit toujours agir avec compétence, diligence, et selon les meilleures pratiques pour le bien des patients.

Les situations cliniques sont conçues pour reconnaître les bonnes pratiques sécuritaires et préventives pour éviter que les patients ne subissent pas de préjudices. Cela peut être en lien avec l’administration sécuritaire de la médication, la reconnaissance de signes et symptômes anormaux laissant croire à une possible complication ou l’utilisation de moyens d’éviter un problème, par exemple la prévention des chutes.

 

Chaque ordre professionnel a une procédure spécifique pour l’inscription à l’examen. Avant de pouvoir s’asseoir dans la salle d’examen, plusieurs étapes doivent être faites avant. Il est important de comprendre que c’est l’Ordre professionnel qui convoque et que les démarches pour s’inscrire doivent être faites à des dates bien précises. Ne pas tenir compte qu’une convocation pour assister à un examen équivaut à un échec.

L’OIIAQ convoque les candidates (CEPIA) 4 fois par année soit en mars, juin, septembre et décembre tandis que la tenue de l’examen de l’OIIQ se fait que 2 fois par année, soit en mars et en septembre.

Dans les 2 cas, une convocation est envoyée aux candidates par courriel. IL est essentiel d’avoir un courriel valide dans votre dossier à l’OIIQ ou à l’OIIAQ.  Vous avez un certain temps pour vous inscrire. Ce temps est différent d’un ordre professionnel à l’autre.

 

Voici 2 liens pour obtenir l’information officielle :

Lien sur la procédure d’inscription à l'examen de l’OIIQ

Lien pour la procédure d’inscription à l’examen de l’OIIAQ

Il est important de communiquer rapidement avec l’Ordre professionnel si vous ne recevez aucune convocation et que vous pensez devoir faire votre examen. Il se peut qu’il manque des informations dans votre dossier par exemple le relevé de notes officiel émis par votre maison d’enseignement.

Ne pas répondre à un courriel de convocation égale un échec automatique.

Il existe certaines situations qui permettent de reporter un examen ou d’annuler un échec.

Voici 2 liens pour connaitre les modalités

Modalités OIIQ

Modalités OIIAQ (voir vers le bas de la page)

 

Ce sont des étapes importantes qui permettent à une CEPI ou une CEPIA d’obtenir son permis d’exercice et de pouvoir utiliser le titre d’inf ou d’inf-aux à voter lieu de travail.

J’espère que ces informations vous aideront dans le processus d’inscription pour votre examen.

 

Sylvie Rochon